vendredi 10 août 2012

Oliva série V -Lancero-

Une petite merveille, un bâton gourmand fait cigare; tous les aspirants crapoteurs devraient le fumer sous peine de se voir refuser l'accès aux modules plus prestigieux.

Il est magnifique, bien construit, goûteux et pas très cher. En plus, il ne déçoit jamais (oui, c'est un Nicaraguayen), et je ne parle pas du format, d'une classe intemporelle, à faire passer la moustache de Clark Gable pour une fantaisie digne du cirque Pinder (l'odeur de pisse de chameau en moins).

Alors bien évidemment, il n'évolue pas des masses (encore que le final soit parfois haut en couleurs, avec un purin n'ayant rien à envier à un bon Partagas -de plus en plus rare, à l'image du D Especial que j'ai fumé cette semaine : une daube sans nom à sécher et reconvertir en saucisse anti-tartre pour les canines de votre Labrador-), mais ses saveurs simples et généreuses font que les vilains doigts boudinés de votre serviteur vont taper dans la boite plus que de raison quand il cherche un compagnon digne d'intérêt et sur qui il sait pouvoir compter sans contrepèterie gustative déplacée.
En contrepartie, il faudra le laisser conduire les opérations; hors de question de le brusquer, c'est le format qui dicte le rythme, un peu de patience que diable !

Bref, il sera à l'apéro rhum - single malt - Chablis - grenadine (rayez les mentions inutiles, sauf si vous aimez les mélanges) ce que le dernier verre est au processus pré-fornicatoire : un passage obligé, très plaisant et qui gagne à être bien mené pour une efficacité maximum.






19 commentaires:

  1. Il est très bon, c'st le meilleur de la série à mon goût mais attention à ne pas trop le fumer de risque de s'en lasser...
    Ce sera intéressant de voir la comparaison avec le San Lotano.

    RépondreSupprimer
  2. Ouais, c'est comme les rillettes, au bout d'un moment ça écoeure...

    RépondreSupprimer
  3. Salut Alex !

    Un petit salut en passant pour inaugurer ton nouveau blog !
    Tiens, je vais commencer par un HS :
    En parlant de "rillettes", comment "tête de chouette" et "grand stressé" s'habituent-ils à leur nouvel environnement ?

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, au fait, je t'ai rajouté en lien sur mon blog !
    Au vu de sa fréquentation actuelle, ça ne devrait pas faire exploser tes compteurs, mais ça, c'est fait !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta présence !
      Il faut que j'ajoute ton blog à ma liste de liens.

      Tête de chouette et Joe le stress vivent chez mes parents, le changement ne les concerne pas tellement ! Mais étant donné que j'ai maintenant un peu de place, je vais peut-être accueillir un monstre... Laissons faire le hasard.

      Supprimer
  5. Le dernier verre, là : chapeau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, je suis assez content de mes conneries... Merci !

      Supprimer
  6. La nature ayant horreur du vide ... il y a bien un greffier qui trouvera son bonheur chez toi !
    Pour mon "blog", merci pour le rajout.
    Mais tu as pu constater qu'il était en jachère depuis un bail.
    Je n'ai pas la ténacité d'un Erwan pour l'avoir continué plus avant, car l'air de rien, c'est du boulot si l'on veut faire qquechose qui tienne la route !

    RépondreSupprimer
  7. Je laisse les fenêtres ouvertes dans l'espoir... Mais je ne me fais pas de souci !

    Pour la ténacité, je vais suivre le conseil d'Erwan (justement) qui consiste à rédiger UN article par mois, ni plus, ni moins, quitte à en avoir d'avance déjà écrits et non publiés. Ca m'a l'air bien pour garder le rythme et ne pas s'essouffler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Conseil judicieux ! :p
      Pour moi c'est le seul moyen de ne pas transformer la chose en obligation et conserver le plaisir d'écrire et de partager.
      Thierry et Edmond publient quotidiennement, ce sont des furieux. Certes ils alimentent aussi avec des photos, des reprises d'articles mais je serai incapable de faire ça, ça demande trop d'investissement et j'ai une foule d'autres centres d'intérêt auxquels je veux réserver du temps...
      J'écris tout bêtement quand j'ai l'impression que j'ai quelque chose à dire (humeur), quand j'ai fumé un très bon ou un très mauvais cigare, ou tout simplement quand ça commence à me manquer.
      Ceci dit j'ai en archives 137 billets et si j'enlève les 12 billets d'humeur et quelques déconneries, tous les autres sont consacrés au cigare, quelques uns aux caves, ça laisse de quoi lire à ceux qui cherchent des infos.

      Supprimer
  8. Bonne reussite pour ton blog ! c'est toujours sympa un nouveau blog "cigare". Sinon tu trouves vraiment le D Especial si mauvais ?

    RépondreSupprimer
  9. Diantre ! Un second Breton, mais à deux "N", celui-là !
    Merci pour tes encouragements. ;-)

    Pour le "D", je l'ai trouvé plus fade et sans intérêt que réellement mauvais. Ca ne serait pas un supplice que d'en fumer une poignée, mais je ne trouve pas que ça mérite une EL en grandes pompes. Et encore, pour une fois le tarif est "à peu près raisonnable".

    RépondreSupprimer
  10. Salut Twangking !
    Ton article élogieux m'ayant convaincu de goûter cet élégant Oliva Lancero, voilà qui est presque fait (j'attaque en douceur le 3ème tiers)... Métissé à un Havana Club 7 ans, il se révèle certes linéaire jusqu'ici mais goûteux et fort agréable et dans ce cas cette linéarité n'est pas gênante. Pas si linéaire d'ailleurs puisqu'un purin prometteur et "partagasiesque" s'annonce à présent à l'amorce du 3ème tiers ! Je fume avec lenteur (comme toujours) et me délecte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Bluesy !

      Content que mon billet ai pu t'aider à pencher vers cette petite merveille !
      Je pense que tu l'as abordé au bon rythme... souviens-toi qu'il faut "bien le conduire pour une efficacité maximum". ;-)

      Supprimer
  11. Plus d'une heure trente pour moi qui fume naturellement (très) lentement. A ce propos je ne sais pas si c'est dû au changement d'heure ou à ta pendule qui a fumé un Lusitania mais j'ai posté vers 21h et non à mi-journée...

    Opium, poison de rêve
    Fumée qui monte au ciel
    C'est toi qui nous élève
    Aux paradis artificiels
    J.Dutronc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon blog remonte le temps, c'est magique !
      Oui, une heure trente, c'est bien pour apprécier ce lancero, ça permet de savourer plusieurs whisky entre l'allumage et le moment où tes doigts prennent feu...

      Supprimer
  12. Salut Twangking,
    Quand tu parles (chez l'ami Bouddha) du Padron Anniversary 1964 Monarca, s'agit-il du Monarca ou du Monarca Maduro, les deux produits par Padron ?

    RépondreSupprimer
  13. Salut Bluesy !

    Je n'ai goûté que le "tout court" de la série 1964.
    Par contre, j'ai un excellent souvenir de toute la série Padron "de base" maduro (les #4000, 6000, etc, et surtout le Churchill (miam !)). Peu de chance que le 1964 Maduro soit mauvais, donc.
    Mais gaffe, si t'es un brin lopette comme Bouddha la précieuse, ça sera peut-être trop velu !

    RépondreSupprimer
  14. Je ne poste que maintenant mais j'avais en effet déjà lu ton review sur ce module.
    Concernant le D Especial (ER 2010 Parta), j'en ai fumé deux l'année dernière, quelques semaines avant et après le tiens visiblement et je dois dire qu'en effet, il était au antipodes de la marque. Une platitude à faire pâlir un mort vivant.
    Cependant celui que j'ai fumé cette année était largement mieux.
    Je arrive à la conclusion qu'il était dans une période creuse en 2012 et qu'il tend à s'améliorer en vieillissant. A tester de nouveau très bientôt pour confirmer la chose.

    Concernant le lancero de chez Oliva, la galère en elle-même fait déjà bien envie. Et si en plus le tirage est au rendez-vous à chaque fois, aucune raison de ne pas se lancer. (Les "légendes" fondées qu'on entend sur le tirage des modules cubains similaires font toujours un peu peur, et on hésite souvent à se lancer).

    J'espère le tester assez rapidement donc ;)

    RépondreSupprimer